Effectuer des tests de montée en charge avec Tsung (Partie 3 – Le test)

13 fév

Tsung, test de montée en charge

Cet article est la dernière partie d’un tutoriel en trois phases, consacré à Tsung. Après nous être intéressé à l’installation de Tsung, puis à sa configuration nous allons dans cette troisième partie effectuer le test sur notre plateforme et générer le rapport.

Sommaire du tutoriel

  1. Effectuer des tests de montée en charge avec Tsung (Partie 1 – Installation)
  2. Effectuer des tests de montée en charge avec Tsung (Partie 2 – Configuration)
  3. Effectuer des tests de montée en charge avec Tsung (Partie 3 – Le test)

1 – Lancer le test

Nous pouvons ensuite lancer le test avec la commande (qui par défaut chargera le fichier de configuration ~/.tsung/tsung.xml) :

tsung start

Pour utiliser un autre fichier de configuration, il faut passer le chemin de ce dernier à la commande, soit :

tsung -f ~/.tsung/tsung-second-test.xml start

Au lancement du test, Tsung crée un dossier contenant les logs, que nous utiliserons plus tard pour générer le rapport.

Tsung start

La montée en charge est maintenant lancée vous pouvez à tout moment l’arrêter en tapant la commande « Tsung stop » ou la combinaison de touche ctrl+c

2 – Générer le rapport

Une fois le test terminé, il faut se rendre dans le dossier contenant les logs :

Cd ~/.tsung/log/20130201-2348

Et ensuite générer le rapport avec la commande (notez qu’il sera plus pratique de créer un alias nommé par exemple « tsung-repport » que d’exécuter cette commande).

/usr/lib/tsung/bin/tsung_stats.pl

Le rapport se trouvera alors dans le même dossier que les logs, et se nommera « repport.html »

L’ouverture du rapport peut se faire entre autre avec la commande (A condition d’utiliser l’option –X de ssh)

firefox report.html

Le rapport possède deux parties, la première étant composée de statistiques,

Rapport tsung

et la seconde de graphiques.

Rapport tsung

Rapport tsung

Il ne reste maintenant plus qu’à analyser le rapport afin de tirer les conclusions de cette montée en charge. A noter que le rapport ci-dessus a été généré en quelques secondes de tests (d’où le peu d’informations qu’il contient).

2 Réponses pour “Effectuer des tests de montée en charge avec Tsung (Partie 3 – Le test)”

  1. ndram 28 mai 2013 à 14 h 42 min #

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à afficher les données CPU du client et du serveur distant ? As tu essayé de mettre un motoring ?

    • Florian 28 mai 2013 à 20 h 51 min #

      Bonjour,

      A ma connaissance Tsung n’intègre pas de solution de monitoring.
      Maintenant rien n’empêche de mettre un monitoring (Nagios, MRTG, etc.) sur le client et/ou le serveur. Lors d’un de mes tests j’avais MRTG qui tournais sur le serveur.
      Il est aussi possible de voir l’utilisation du CPU avec la commande « top », mais on ne verra pas l’évolution dans le temps de la charge sur le CPU.

Faire un commentaire